Brodie Vissers from Burst

Le troisième « idéal » Reiki concerne la gratitude. Et l’enthousiasme, c’est un muscle qui se travaille ! Alors quelle est votre raison de dire merci aujourd’hui ?

La gratitude, c’est éprouver de la reconnaissance pour soi, pour les autres et la vie entière. Les fêtes de fin d’année sont une magnifique occasion d’éprouver de la gratitude. L’occasion de se dire merci pour les bons moments de l’année écoulée, et ceux à venir.  Profitons-en aussi pour célébrer nos réussites, nos coups de chance… et notre croissance personnelle ! En un an, nous avons forcément appris, changé, évolué. Il y a de quoi être reconnaissant…

 La gratitude, une hygiène de vie

Parmi les bonnes résolutions, on pourrait décider de faire de la gratitude une hygiène de vie. Et si on commençait chaque matin en se disant que c’est un miracle d’être encore en vie, et que de ce fait tout est encore possible ? Éprouvons de la gratitude pour les petits et grands cadeaux du quotidien qui nous attendent, mais aussi de la gratitude pour notre passé, nos expériences, les destins que nous avons croisés. On peut éprouver de la gratitude pour les bons moments, et les moins bons aussi… C’est assez simpliste, mais j’ai mis des années à comprendre que les grosses galères de ma vie ont été sources de puissants enseignements, ou qu’ils étaient des étapes nécessaires pour accéder au bonheur. Des années à comprendre que tout a un sens au final, et que tout est parfait. Quand on ne se considère plus comme une victime, on devient pleinement responsables de sa réalité, en harmonie avec l’univers.

Les 3 kifs par jour

 Bref, on a toujours une bonne raison de dire merci et se réjouir de sa journée et de ses relations. Ça fait du bien d’énumérer nos bénédictions plutôt que de se lamenter, de ressasser le sentiment de « je n’ai pas de chance ». En nous concentrant sur l’abondance de belles choses que nous recevons, nous en attirons d’autres ! Et ça se travaille tous les jours. Les 3 kifs par jour de Florence Servan-Schreiber ça vous parle ? En gros, il s’agit de noter à la fin de la journée trois évènements pour lesquels on peut être reconnaissant. Tous les jours, même (et surtout) les jours pourris. Alors on s’y met tous en 2020 ? A vos carnets !